La tarification progressive sur Twitter

Jean-François Copé, candidat à la présidence de l'UMP, poste le 6 septembre sur son compte Twitter: "Avec la tarification progressive de l'énergie, plus vous consommez, plus vous payez", phrase parfaitement objective qui ne laisse pas transparaître son opposition au projet. Un moyen de tester l'électorat ?

Les supporters de la réforme des tarifs de l'énergie

Pour EELV (les verts), la tarification progressive, en augmentant le coût du gaspillage, est une mesure nécessaire:  "La tarification progressive : donnons-nous les moyens de la réussir" a posté le parti le 6 septembre également.

Pour Arnaud Gossement, avocat et bloggeur, cette mesure est "bienvenue", si on la remet dans le contexte de l'élaboration d'un cadre juridique et fiscal plus large visant à la maîtrise de l'énergie.

Plus largement, on note un intérêt pour la mesure chez les twittos étiquettés à gauche, et c'est sans surprise.

Des opposants à la tarification progressive?

De manière plus surprenante, on ne voit pas encore d'opposition forte à la proposition de loi à droite. Qu'en est il?

  • Soit la droite n'a pas encore de position sur le sujet (mais c'est peu probable)
  • Soit les twittos de droite attendent d'en savoir plus sur les modalités pratiques du projet. La première mouture devant être soumise prochainement au parlement et y évoluer.
  • Soit enfin, comme Jean-François Copé, l'opposition préfère tester son électorat sur une proposition qui reste une excellente réponse - dans l'esprit- aux problématiques énergétiques du moment.